Quel est le plus grand nombre de but lors d’un match de football?

Quel est le plus grand nombre de but lors dun match de football?Lors d’un match professionnel et surtout international de football, ce sport qui suscite les passions à tous les niveaux, les scores sont relativement serrés et un écart de buts se chiffrant à cinq ou plus relève d’un exploit de la part des vainqueurs.

Néanmoins, il y a eu, et y en aura toujours, des exceptions, le football n’étant pas une science exacte, loin de là. C’est ainsi que lors d’un match de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA 2002, disputé le 11 avril 2001 au Stade International de Coffs Harbour, en Australie, l’équipe nationale de ce pays a battu les Samoa américaines à un score surréaliste de 31 à 0. Les plus grands héros du match ont définitivement été Archibald Gerald Thompson qui a inscrit 13 buts et David Zdrilic, 8 buts, les plus grands nombres de buts marqués par un joueur en un seul match international, et ce depuis la première Guerre mondiale.

Un tel résultat a eu pour conséquence, après des débats, l’introduction d’un tour préliminaire à la qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA en 2006 pour la zone Océanie.

Pour la petite histoire, l’Australie semble être une habituée des victoires à larges scores dans la zone Océanie tandis qu’inversement, les Samoa américaines enregistrent plutôt de lourdes défaites. C’est ainsi que les Australiens battent le record de nombre de buts marqués dans un match international, deux jours avant la date du 11 avril 2001, gagnant à 22-0 le match contre les Tonga. Le record de plus grand nombre de buts marqués dans un match international était auparavant détenu par le Koweït qui avait battu le Bhoutan en 2000 à 20-0. Alors que de leur côté, les Samoa américaines concèdent deux défaites à Fidji (13-0) et à Samoa (8-0).

Alors que les Samoa américaines étaient définitivement battus par l’Australie, le score inscrit sur le tableau d’affichage (32-0) a créé une confusion, attribuant à Archibald Gerald Thompson 14 buts marqués. Après recomptage, le score de 31-0 a été vérifié et annoncé, portant le nombre de buts marqués par Archibald Gerald Thompson à 13, ce qui n’est pas mal du tout.

Voici la composition des équipes lors du célèbre match du 11 avril 2001 :

Australie :

Gardien de but : N°1. Michael Petkovic

Défenseur et capitaine : N°2. Kevin Muscat

Défenseur : N°3. Craig Moore

Défenseur : N°4. Tony Popovic qui a été remplacé à la 45e minute

Défenseur : N°5 Tony Vidmar qui a été remplacé à la 45e minute

Milieu de terrain : N°7 Aurelio Vidmar

Attaquant : N°11 David Zdrilic

Milieu de terrain : N°12 Steve Horvat

Milieu de terrain : N°13 Con Boutsianis

Milieu de terrain : N°14 Simon Colosimo

Attaquant : N°20 Archibald Gerald Thompson

Remplaçants:

Défenseur : N°6 Hayden Foxe

Milieu de terrain : N°8 Scott Chipperfield

Attaquant : N°9 John Aloisi

Milieu de terrain : N°10 Steve Corica

Défenseur : N°15 Fausto De Amicis qui est entré en jeu à la 45e minute

Milieu de terrain : N°16 Lindsay Wilson

Défenseur : N°17 Scott Miller qui est entré en jeu à la 45e minute

Gardien de but : N°18 Clint Bolton

Attaquant : N°19 Damian Mori

Coach:

Frank Farina

Samoa américaines :

Gardien de but : N°1 Nicky Salapu

Défenseur : N°4 Lisi Leututu qui a été remplacé à la 50e minute

Défenseur : N°5 Soe Falimaua

Défenseur : N°7 Lavalu Fatu

Défenseur : N°8 Sulifou Faaloua

Défenseur : N°9 Travis Sinapati

Milieu de terrain : N°13 Sam Mulipola

Milieu de terrain : N°15 Pati Feagiai

Attaquant : N°16 Ben Falaniko qui a été remplacé à la 84e minute

2e Gardien de but : N°18 Tiaoali Savea

Milieu de terrain : N°20 Young Im Min

Remplaçants :

Milieu de terrain : N°11 Marshall Silao

Attaquant : N14 Soga Maina

Attaquant : N°17 Darrell Loane qui est entré en jeu à la 84e minute

Milieu de terrain : N°19 Richard Mariko qui est entré en jeu à la 50e minute

Coach:

Tunoa Lui

Les buts :

Thompson : 12′, 23′, 27′, 29′, 32′, 37′, 42′, 45′, 56′, 60′, 65′, 85′, 88′

Zdrilic : 13′, 21′, 25′, 33′, 58′, 66′, 78′, 89′

Boutsianis : 10′, 50′, 84′

A. Vidmar : 14′, 80′

Popovic : 17′, 19′

Colosimo : 51′, 81′

De Amicis : 55′

Quand le foot est malade :

Si les joueurs et les ressortissants des Samoa américaines ont dû éprouver du ressentiment suite à ce match, on ne peut imaginer ce que ressentaient les amoureux du ballon rond de Madagasikara après l’ultime humiliation subie par le monde du sport en général en 2006. Dans le cadre du championnat de Madagasikara, le match qui opposait le Stade Olympique de l’Emyrne, alors champion en titre, à l’ADEMA a carrément tourné au ridicule alors que l’entraineur du premier club a voulu montrer son désaccord par rapport à une décision de l’arbitre. C’est ainsi qu’il donna comme consigne à ses joueurs de ne pas jouer, se contentant de jouer chaque coup d’envoi et laissant jouer leurs adversaires, ce qui les fit encaisser le nombre exorbitant de 149 buts.

On peut supposer, qu’une telle scène, ayant généré le record que l’on n’ait jamais enregistré pour les matches locaux, n’aurait pas pu voir le jour au niveau international et qu’un tel scandale peut être le signe d’un malaise au sein de l’univers du football dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *