Quel pays est le plus gros producteur de riz au monde?

Quel pays est le plus gros producteur de riz au monde?Le riz, première mondiale des céréales dédiées à l’alimentation humaine, deuxième après le maïs en tenant compte du tonnage récolté, est une céréale de la famille des Poacées ou Graminées. Le riz se cultive dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées chaudes afin d’obtenir son fruit, le caryopse, riche en amidon, qui forme avec son enveloppe faite de deux grandes glumelles le paddy. Par terme « riz », entendez l’ensemble des plantes du genre Oryza, dont font partie deux espèces qui sont cultivées : Oryza sativa et Oryza glaberrima. Première céréale dans le monde quant à l’alimentation de l’Homme, le riz se retrouve dans la plupart des repas en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie.

Classification classique

Règne : Plantae

Sous-règne : Tracheobionta

Division : Magnoliophyta

Classe : Liliopsida

Sous-classe : Commelinidae

Ordre : Cyperales

Famille : Poaceae

Genre : Oryza L.

Classification phylogénétique

Ordre : Poales

Famille : Poaceae

Caractéristiques nutritionnelles :

Excellente source de glucides complexes faciles à digérer, le riz est dépourvu de gluten et peut même être consommé par les enfants en bas âge ou les personnes atteintes de maladie cœliaque. De plus, il apporte des quantités significatives de phosphore, de cuivre et de vitamine B5 et est riche en manganèse. Pourtant, le polissage, fait perdre au riz des nutriments (phosphore, manganèse, cuivre, magnésium) et des fibres. Attention, son index glycémique s’élève en fonction de son raffinement. Le fait qu’il se digère plus vite, ce que certains pourraient considérer comme bénéfique pour l’organisme, augmente plus rapidement le taux de glycémie. C’est ainsi qu’il faut privilégier le riz complet.

La culture :

La riziculture irriguée est, de loin, le type de culture le plus courant. En effet, elle concerne trois quarts de la production mondiale et plus de la moitié des surfaces rizicoles de la planète. Ce type de riziculture exige de gros travaux d’aménagement dans le but d’obtenir une rizière aux surfaces planes à part les travaux de labour, des canaux pour irriguer les parcelles ainsi que des digues constituées par les levées de terre. Tout ceci vient, évidemment, après l’obtention des plantules de riz sous pépinière et avant le repiquage sous une lame d’eau qui y a été amenée pour la mise en culture. Il est important de veiller inlassablement à ce que le niveau d’eau corresponde toujours aux différentes phases de croissance. Avant la moisson, l’eau doit être évacuée.

Assurant 17% de la production mondiale de riz, la riziculture inondée se retrouve dans les zones inondées de façon périodique puisque le sol est alimenté en eau par la pluie, les crues ou le ruissellement de rivières. La riziculture inondée à faible profondeur peut être comparée à la riziculture irriguée mais est moins contrôlée que celle-ci. La riziculture inondée à forte profondeur est réservée à des variétés particulières de riz dites « flottantes ». Une situation de transition peut exister quand le niveau d’inondation est partiellement contrôlé.

On parle de riziculture dite pluviale quand le riz est cultivé sans être immergé et surtout dans un champ et non une rizière. La riziculture pluviale se rencontre dans les zones tropicales d’Afrique de l’Ouest.

Les difficultés de la production :

Le riz est une plante très exigeante en matière de conditions climatiques. C’est ainsi qu’il ne peut être cultivé tout l’année que dans les régions tropicales et subtropicales. Seules les zones qui se trouvent entre le 45e parallèle nord et le 35e parallèle sud satisfont réellement son besoin en intensité lumineuse. De plus, sa culture génère une consommation domestique en eau assez élevée.

A tout ceci s’ajoute la nécessité d’une main d’œuvre humaine importante lors de la moisson, la période de récolte, qui n’est pas toujours automatisée.

La production :

Selon les données de la FAO, la production mondiale du riz paddy atteint, en 2009, un total de 685 millions de tonne alors que celle-ci était de 585 millions de tonne en 2003. 28,70% de ce total mondial de l’année 2009 a été assuré par la Chine, avec une production annuelle de 196,68 de tonne sur une surface cultivée de 29,88 millions d’hectare. Ainsi, les chiffres publiés par la FAO parlent d’eux-mêmes, la République populaire de Chine, est le premier pays producteur de riz paddy.

La République populaire de Chine, avec 29,88 millions d’hectare (Mha) de surface cultivée a eu un rendement de 6,58 tonnes/ha et une production de 196,68 millions de tonne (Mt) qui représente 28,70% de la production mondiale ;

L’Inde, avec 41,85 Mha a eu un rendement de 3,19 tonnes/ha et une production de 133,70 Mt qui représente 19,51% de la production mondiale ;

L’Indonésie, avec 12,88 Mha a eu un rendement de 4,99 tonnes/ha et une production de 64,40 Mt qui représente 9,40% de la production mondiale ;

Le Bangladesh, avec 11,35 Mha a eu un rendement de 4,20 tonnes/ha et une production de 47,72 Mt qui représente 6,96% de la production mondiale ;

Le Viêt Nam, avec 7,44 Mha a eu un rendement de 5,23 tonnes/ha et une production de 38,90 Mt qui représente 5,68% de la production mondiale ;

La Birmanie, avec 8,00 Mha a eu un rendement de 4,09 tonnes/ha et une production de 32,68 Mt qui représente 4,77% de la production mondiale ;

La Thaïlande, avec 10,96 Mha a eu un rendement de 2,87 tonnes/ha et une production de 31,46 Mt qui représente 4,59% de la production mondiale ;

Les Philippines, avec 4,53 Mha ont eu un rendement de 3,59 tonnes/ha et une production de 16,27 Mt qui représente 2,37% de la production mondiale ;

Le Brésil, avec 2,87 Mha a eu un rendement de 4,40 tonnes/ha et une production de 12,65 Mt qui représente 1,85% de la production mondiale ;

Le Japon, avec 1,62 Mha a eu un rendement de 6,52 tonnes/ha et une production de 10,59 Mt qui représente 1,55% de la production mondiale ;

Le Pakistan, avec 2,88 Mha a eu un rendement de 3,58 tonnes/ha et une production de 10,32 Mt qui représente 1,51% de la production mondiale ;

Les États-Unis, avec 1,26 Mha ont eu un rendement de 7,94 tonnes/ha et une production de 9,97 Mt qui représente 1,46% de la production mondiale ;

Le Cambodge, avec 2,68 Mha a eu un rendement de 2,84tonnes/ha et une production de 7,59 Mt qui représente 1,11% de la production mondiale ;

L’Égypte, avec 0,75 Mha a eu un rendement de 10,00 tonnes/ha et une production de 7,50 Mt qui représente 1,09% de la production mondiale ;

La Corée du Sud, avec 0,92 Mha a eu un rendement de 7,60tonnes/ha et une production de 7,02 Mt qui représente 1,02% de la production mondiale.

6 comments for “Quel pays est le plus gros producteur de riz au monde?

  1. CHAHAMOUNE Abdou Jaffar
    7 février 2013 at 13 h 57 min

    je voux pris de me laisser les statistiques avec l evolutions de la culture du riz dans le monde

  2. Cadet Merci Dieu
    17 mars 2013 at 14 h 48 min

    Merci pour toutes ses informations precises et claires sur l’evolution de riz a travers le monde.
    NB: En Haiti dans la valee de l’Artibonite nous avons une faible production de riz quand même,

  3. Andjilane
    11 août 2013 at 14 h 58 min

    faut-il suprimer oui ou non le monopole d’Etat dans l’importation du riz?

  4. nzhie wilson basile
    27 novembre 2013 at 8 h 14 min

    nous envisageons dans un avenir très proche de lancer un vaste programme de culture du riz au cameroun (20000 ha).
    pour cela, nous recherchons des partenaires techniques très avancés dans la recherche afin de nous aider à atteindre les objectifs que nous nous fixons.
    prière me communiquer des adresses fiables pour négociations éventuelles. merci.

  5. serigne diouf
    12 février 2014 at 13 h 25 min

    BONJOUR c’est SERIGNE j’habite au Sénégal juste vous dire que je suis content d’avoir toutes ses information sur la production du riz dans le monde entier primo et sécondo vous demandez comment je peux trouver des partenaires à qui je peux réceptionner leurs productions ici au Sénégal et assurer la ventilation.
    MERCI DE VOTRE ATTENTION

  6. OUmarou
    11 juin 2014 at 9 h 30 min

    SVP moi je veux l’évolution de la production et exportation du riz par pays expotateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *