Quel est le plus grand voilier du monde?

Le terme voilier (bateau à voiles et navire à voiles) désigne un bateau ou un navire qui est mu par la force du vent. Les caractéristiques communes des voiliers sont: une ou plusieurs voiles pour la propulsion, une ou plusieurs coques ainsi qu’un gréement composé d’au moins un mât qui sert de support à la (aux) voile(s).

Classification historique :

Antiquité :

Barque solaire du pharaon Khéops

Galère (navire)

 

Moyen Age :

Cogue

Caraque

Bateau viking

Flûte

Nef

 

Renaissance :

Caravelle

Galion

Chebec

 

XVIIe au XXe siècle :

Brick

Brigantine

Clipper

Corvette

Frégate

Goélette

Schooner

Senau

Tartane

Navire de ligne ou Vaisseau de ligne

 

A notre époque :

Transport et pêche

Plaisance

Voile libre

 

Classification d’après le type de gréement :

Un mât :

Catboat

Sloop

Cotre

 

Deux mâts :

Brick

Goélette

Ketch

Senau

Yawl

 

Trois mâts et plus :

Trois-mâts

Trois-mâts carré

Trois-mâts barque

Trois-mâts goélette

 

Quatre-mâts barque

 

Cinq-mâts

 

Six-mâts

 

Sept-mâts (Thomas W. Lawson)

 

Le France II :

Dans l’encyclopédie libre, Wikipédia, on trouve une liste faisant état de classement des plus grands voiliers du monde selon plusieurs critères et qui comprend les voiliers en fonction, les navires musées ainsi que les voiliers célèbres ayant disparu.

A la tête du classement se trouve le France II qui était un navire marchand français ayant deux moteurs Schneider de 900 chevaux, installés en été 1919, et qui s’est échoué sur le récif de Ouano le 11 juillet 1922, par temps calme.

Lancement : novembre 1911

Livraison : août 1913

Longueur hors-tout: 142,2 mètres

Longueur de coque : 127,6 m

Largeur : 16,9 mètres

Maître-bau : 16,96 m

Tirant d’eau : 7,65 m

Surface de voilure : 6 350 mètres carrés

Jauge brute/Tonnage : 6 255 tonneaux (1 tonneau = 2,81 m³)

Déplacement : 10 710 tonnes

Capacité : 8 300 tonnes

Vitesse : 17 nœuds

Gréement : cinq-mâts barque

Équipage initial : 45

Équipage depuis 1919: 60

Architecte et ingénieur en chef : Gustave Leverne (1861-1940)

Chantier : Chantiers et Ateliers de la Gironde

Armateur : Société Anonyme des Navires Mixtes – Prentout-Leblond

Port d’attache : Rouen

Le Club Med 2 :

Si le France II était perçu à son époque, du temps où il était encore fonctionnel, comme le plus long voilier jamais construit, le Club Med 2, un voilier de croisière, lui dispute désormais ce titre avec une longueur de 187 m.

Quand on entend le mot Club Med, les vacances de luxe viennent tout de suite à l’esprit. Et c’est exactement ce qui décrit ce plus grand voilier cinq-mâts naviguant. Avec, à son bord, des touristes de haut de gamme, il offre des croisières de rêve sur la Méditerranée et l’Adriatique en été, et sur la mer des Caraïbes en hiver, lesquelles sont gérées par le groupe Club Méditerranée.

Début de construction : 1989

Lancement : 1992

Longueur : 187 m

Maître-bau : 20 m

Tirant d’eau : 5 m

Surface de voilure : 2 500 m² avec 7 voiles

Tonnage : 3849

Déplacement : 14 745 t

Vitesse : 15 nœuds

Gréement : cinq-mâts à voiles d’étai goélette

Équipage : 222

Passagers : 312 (Il possède 8 ponts et 170 cabines pouvant recevoir jusqu’à 372 passagers)

Propulsion : 4 Wärtsilä diesel (3000 ch)

Chantier naval : Le Havre – France

Armateur : groupe Club Méditerranée

Pavillon : Mata Utu Wallis-et-Futuna – France

Quelques éclaircissements :

Le maître-bau d’un navire correspond à sa section la plus large décrite aussi comme sa plus grande largeur.

Le tirant d’eau est la hauteur de la partie en immersion du bateau. Il varie en fonction de la charge transportée et correspond à la distance verticale entre la flottaison et le point le plus bas de la coque, usuellement la quille. On appelle calaison le tirant d’eau maximum d’un navire.

Le tonnage est un terme qui désigne la mesure du volume intérieur d’un bateau. Il est exprimé en tonneaux (1 tonneau = 2,83 m³) pour les petits bateaux et en unités UMS (Universal Measurement System) pour les navires dont la longueur est supérieure à 24 mètres et qui effectuent des voyages internationaux.

Exprimé en tonne, le déplacement n’est pas à confondre avec le tonnage. En effet, il s’agit d’une mesure du poids d’un navire dans différentes situations de chargement qui varie avec le tirant d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *