Quel est l’aéroport avec le plus grand nombre de passager annuellement?

L’Airports Council International :

Issue de la fusion de plusieurs associations antérieures, l’ACI, acronyme d’Airports Council International, est la principale organisation professionnelle qui regroupe les équipements aéroportuaires mondiaux. Fondée en 1991, il s’agit d’une organisation à but non lucratif dont le siège est à Montréal, Canada. Elle défend principalement les intérêts des infrastructures aéroportuaires et agit dans le but de promouvoir l’excellence professionnelle dans la gestion et l’exploitation des aéroports.

L’ACI se compose de cinq associations régionales qui opèrent de façon indépendante sous la marque ACI. De ce fait, le siège est une simple organisation qui regroupe les cinq régions lesquelles sont :

ACI North America qui est basée à Washington D.C., aux États-Unis ;

ACI Europe qui est basée à Bruxelles en Belgique ;

ACI Latin America-Caribbean qui est basée à Quito en Équateur ;

ACI Asia-Pacific qui est basée à Hong-Kong, en Chine ;

ACI Africa qui est basée à Casablanca, au Maroc.

Selon les chiffres de l’ACI, ses membres ont transporté 4,4 milliards de passagers en 2006 contre 3,9 milliards en 2004. De plus, 85,6 millions de tonne métrique de fret ont été transportés en 2006 contre 78,8 milliards en 2004. Pour finir, ses membres ont comptabilisé, en 2006, 72,2 millions de mouvements d’appareil qui incluent les atterrissages et les décollages contre 69,4 milliards en 2004.

Les 30 aéroports mondiaux les plus fréquentés en 2010 :

Un classement des 30 aéroports mondiaux les plus fréquentés a été sorti par l’ACI en 2010. Les fréquences ont été mesurées par le nombre total de passagers, un passager étant quelqu’un qui arrive, part ou transite par un aéroport. Ces aéroports sont :

  1. Aéroport international Hartsfield-Jackson d’Atlanta situé à Atlanta, dans l’Etat de Géorgie, aux États-Unis : 89 331 622 passagers ;
  2. Aéroport international de Pékin situé à Chaoyang, au Pékin, en République populaire de Chine : 73 891 801 passagers ;
  3. Aéroport international O’Hare de Chicago situé à Chicago, dans l’Etat de l’Illinois, aux États-Unis : 66 665 390 passagers ;
  4. Aéroport de Londres Heathrow situé à Hillingdon, à Londres, au Royaume-Uni : 65 884 143 passagers ;
  5. Aéroport international de Tokyo-Haneda situé à Ota, à Tokyo, au Japon : 64 069 098 passagers ;
  6. Aéroport international de Los Angeles situé à Los Angeles, dans l’Etat de Californie, aux États-Unis : 58 915 100 passagers ;
  7. Aéroport Paris-Charles-de-Gaulle situé à Roissy-en-France, dans le département de Val-d’Oise, dans la région de l’Île-de-France, en France : 58 167 062 passagers :
  8. Aéroport international de Dallas-Fort Worth situé à Dallas/Fort Worth, dans l’Etat de Texas, aux États-Unis : 56 905 066 passagers ;
  9. Aéroport de Francfort situé à Francfort, dans l’Hesse, en Allemagne : 53 009 221 passagers ;
  10. Aéroport international de Denver situé à Denver, dans l’Etat de Colorado, aux États-Unis : 52 211 242 passagers
  11. Aéroport international de Hong Kong situé aux Nouveaux Territoires, à Hong Kong : 50 410 819 passagers ;
  12. Aéroport international de Madrid-Barajas situé à Madrid, dans la Communauté de Madrid, en Espagne : 49 786 202 passagers ;
  13. Aéroport international de Dubaï situé à Dubaï, aux Émirats arabes unis : 47 180 628 passagers ;
  14. Aéroport international John-F.-Kennedy situé dans le Queens à New York City, dans l’Etat de New York, aux États-Unis : 46 495 876 passagers ;
  15. Aéroport d’Amsterdam Schiphol situé à Haarlemmermeer, au Pays-Bas : 45 211 passagers ;
  16. Aéroport international de Jakarta situé à Jakarta, en Indonésie : 43 981 022 passagers ;
  17. Aéroport international de Bangkok situé à Bangkok, en Thaïlande : 43 784 967 passagers ;
  18. Aéroport international Changi situé à Changi, au Singapour : 42 038 777 passagers ;
  19. Aéroport international de Guangzhou Baiyun situé à Guangzhou, à Guangdong, en République populaire de Chine : 40 975 253 passagers ;
  20. Aéroport international de Shanghai-Pudong situé à Pudong, à Shanghai, en République populaire de Chine : 40 582 356 passagers ;
  21. Aéroport intercontinental George-Bush de Houston situé à Houston, dans l’Etat de Texas, aux États-Unis : 40 475 058 passagers ;
  22. Aéroport international McCarran situé à Las Vegas, dans l’Etat du Nevada, aux États-Unis : 39 397 359 passagers ;
  23. Aéroport international de San Francisco situé en Californie, aux États-Unis : 39 391 234 passagers ;
  24. Aéroport international Charlotte-Douglas situé à Charlotte, dans l’Etat du Caroline du Nord, aux États-Unis : 39 143 078 passagers ;
  25. Aéroport international Sky Harbor de Phoenix situé à Phoenix, dans l’Etat de l’Arizona, aux États-Unis : 38 552 409 passagers ;
  26. Aéroport Léonard-de-Vinci de Rome Fiumicino situé à Fiumicino, à Rome, dans la région de Latium, en Italie : 36 228 490 passagers ;
  27. Aéroport de Sydney situé à Sydney, aux Nouvelles Galles du Sud, en Australie : 35 992 164 passagers ;
  28. Aéroport international de Miami situé à Miami, dans l’Etat de Floride, aux États-Unis : 35 698 025 passagers ;
  29. Aéroport international d’Orlando situé à Orlando, dans l’Etat de Floride, aux États-Unis : 34 877 507 passagers ;
  30. Aéroport international Franz-Josef-Strauss de Munich situé à Munich, en Bavière, en Allemagne : 34 721 605 passagers.

L’aéroport international Hartsfield-Jackson d’Atlanta :

Code AITA : ATL

Code OACI : KATL

Avant d’être un aéroport, Hartsfield était, en 1909, un circuit de course automobile et il appartenait à Asa Griggs Candler, le fondateur de la Coca-Cola Company qui devient maire d’Atlanta de 1916 à 1919. Il doit son nom à deux maires d’Atlanta : William Berry Hartsfield et Maynard Holbrook Jackson, Jr.

William Berry Hartsfield (28 février 1890 – 22 février 1971) a été maire d’Atlanta de 1937 à 1941 et de 1942 à 1962. On accorde à William Berry Hartsfield le mérite d’avoir développé l’aéroport d’Atlanta qui est devenu un des aéroports les plus importants des Etats-Unis. Il a également largement contribué au bon approvisionnement en eau de la ville grâce à l’achèvement du barrage Buford. De plus, dans le cadre des luttes pour les Droits civils des noirs américains durant les années 1950, il a restauré l’image de la ville d’Atlanta comme « the city too busy » ce qui signifie littéralement « la ville trop occupée pour haïr ».

Quant à Maynard Holbrook Jackson, Jr (23 mars 1938 – 23 juin 2003), il a également été maire d’Atlanta par deux fois, de 1974 à 1982 ainsi que de 1990 à 1994. Diplômé, en 1956, de l’université de Morehouse qui était alors une université pour noirs, il s’agit du premier maire afro-américain d’Atlanta dans l’Etat de Géorgie. Maynard Holbrook Jackson, Jr a également contribué à moderniser l’aéroport d’Atlanta. Ainsi, quand il s’en alla pour l’autre monde, emporté par une crise cardiaque, en 2003, son nom a été rajouté, peu après, à celui de l’aéroport principal de la ville, qui était devenu un aéroport international.

Auparavant, l’aéroport était un aéroport municipal. Son extension a été rendue possible par une étude qui a montré que les vents de travers soufflaient de façon intense seulement quelques heures par an. Cette étude a induit l’architecte à suggérer la suppression des pistes transversales.

A part le fait d’être le plus grand aéroport international des États-Unis et du monde de par son trafic, il s’agit également du premier aéroport du monde où les passagers ne sont pas contraints d’emprunter un bus ou une navette à la sortie de l’appareil, étant donné que tous les avions sont en contact avec le terminal.

De 2006 à 2010, selon les classements de l’ACI, l’aéroport international Hartsfield-Jackson d’Atlanta a toujours figuré en tête de liste avec 84 846 639 passagers pour 2006, 89 379 287 en 2007, 90 039 280 en 2008, 88 032 082 en 2009 et comme on le sait déjà 89 331 622 en 2010, le pic pour cette période étant le nombre de passagers de l’année 2008. Néanmoins, malgré sa première place parmi les aéroports mondiaux pour son trafic, en 2006, la direction a annoncé que pour des raisons de coûts, elle n’envisageait pas d’adapter son aéroport pour permettre l’accueil des nouveaux Airbus A380.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *